Un Rabbin pieux et expérimenté à votre service pour votre Houpa

Comment cela va se passer ?

Lorsque la date a été plus ou moins décidée, vous prendrez contact avec le Rabbin pour fixer un premier Rendez-vous. On vous remettra un dossier à remplir et vous devrez fournir les documents suivants :

  • un extrait de vos actes de naissance
  • les actes de mariage religieux de vos parents, à défaut le nom du rabbin qui les a mariés et le lieu et la date du mariage, les livrets de famille de vos parents
  • un certificat de célibat pour celui d’entre vous qui est étranger

Prendre contact avec le Rabbin

Que signifie un mariage juif ?

Le mariage juif est la pierre angulaire de la famille juive. Traditionnellement, le mariage est appelé Kiddouchine, ce qui signifie « sanctifications ». Ce terme résume à lui seul la quintessence du judaïsme : pas de vie religieuse en solitaire, pas de rupture avec le monde.

C’est au cœur de la communauté, au sein des hommes, que la foi prend tout son sens, pour nous accompagner dans notre cheminement spirituel. « Quiconque vit seul, vit sans bénédiction », nous enseignent les Sages. Dans le mariage, homme et femme deviennent de véritables bénédictions l’un pour l’autre, en s’aimant, en s’entraidant, en partageant le quotidien, et en se soutenant dans les épreuves.

Quel rôle joue le Rabbin ?

Au moment du mariage, le couple entreprend la construction d’un autel devant l’Eternel. La cérémonie sous le dais nuptial, Houppa, en est la première pierre. Le rabbin est le meilleur guide du jeune couple, son plus proche conseiller matrimonial. Il aide le jeune couple pour la préparation de ce jour unique, dans le respect des règles religieuses.

En quoi garantit-il l’harmonie ?

La vie maritale, dans tous ses aspects, aussi intimes soient-ils, est à l’image de la sanctification de D.ieu. Le corps, l’esprit et l’âme contribuent de concert à ce service divin. L’harmonie entre le mari et son épouse est alors scellée par les lois de pureté familiale, Taharat Hamichpa’ha, selon la volonté du Créateur. Le bonheur se transmet. Ainsi, l’équilibre marital contribue au bien-être de la descendance et des proches des époux.

À savoir

Le rite est celui de l’époux.
Les cérémonies de mariages pourront avoir lieu dans toutes les synagogues.

Tous les dates de mariages interdites en 2018

Tous les Chabbatot, ainsi que :

  • Jeûne d’Esther : Mercredi 28 février 2018
  • Pourim : Jeudi 1er et vendredi 2 mars 2018
  • Pessa’h : Du vendredi 30 mars au samedi 7 avril 2018

Période de l’Omer :

  • Rite Ashkénaze : Du mardi 17 avril au lundi 14 mai 2018 à l’exception du jeudi 3 mai 2018 (Lag Baomèr)
  • Rite Séfarade : Du dimanche 8 avril au jeudi 3 mai 2018 (Omèr)

Autres Hagim :

  • Chavouot : Dimanche 20 et lundi 21 mai 2018
  • Période des 3 semaines : Du dimanche 1er au dimanche 22 juillet 2018
  • Roch Hachana : Lundi 10 et mardi 11 septembre 2018
  • Jeûne de Guedalia : Mercredi 12 septembre 2018
  • Veille de Kippour : Mardi 18 septembre 2018
  • Kippour : Mercredi 19 septembre 2018
  • Soukot : Du lundi 24 septembre au mardi 2 octobre 2018
  • Jeûne 10 Tevet : Mardi 18 Décembre 2018

©2019 Yeshiva Bet Yossef

Site fièrement propulsé par SoftDigitalSolution

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?